Avant de mourir, je veux…

WP_001343

Il n’y a pas si longtemps, pour Élise Rousseau, la réponse à cette question était «Construire un mur Avant de mourir à Québec». Avec Myriam Greer et Julie Tremblay-Potvin, les deux autres jeunes femmes derrière la communauté et la start-up Les inspirés (qui faisait partie de «Ces idées qui font vibrer la ville»), Élise a pu réaliser ce souhait hier à La Bordée.

… donner la vie
… écrire un roman
… chasser une tornade
… trouver ma carapace
… nager avec les dauphins

En effet, jusqu’au 28 septembre prochain, un grand mur extérieur est placé devant le théâtre, rue Saint-Joseph. Au pochoir, on peut y lire les mots «Avant de mourir, je veux_______». L’action est simple: il suffit d’écrire, à la craie, ce qu’on souhaite faire avant notre mort. Le but du mur? Devenir une oeuvre d’art vivante, urbaine, et inciter la communauté à passer à l’action. Car écrire son rêve est un pas de plus vers sa réalisation…

Pour suivre l’évolution du mur et lire les citations les plus émouvantes, inspirantes ou humoristiques, l’équipe entretient un micro-blogue Tumblr. Ce sera une façon de documenter l’oeuvre et de faire durer son message, une fois le mur enlevé.

L’idée origine de la Nouvelle-Orléans. L’artiste Candy Chang, face au décès d’un proche, a eu envie de créer une oeuvre pour pousser les gens à agir, à concrétiser leur rêve avant qu’il ne soit trop tard. Elle a peint le mur d’une grange abandonnée, inscrit au pochoir  »Before I die »… et lancé de ce fait un mouvement mondial! À ce jour, plus de 300 murs ont été conçus à travers 50 pays. Québec a maintenant le sien!

Mur Avant de mourir
Devant La Bordée
315, rue Saint-Joseph Est
Saint-Roch
Jusqu’au 28 septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *